Devis Gratuit

Aide à la rénovation énergétique

Améliorer la performance énergétique de son logement est impératif à l’heure actuelle pour respecter les normes environnementales. Cependant, les travaux d’amélioration énergétique peuvent coûter chers. Heureusement, des aides et subventions permettant de réduire l’investissement existent et sont cumulables entre elles. Vous pouvez utiliser un simulateur pour savoir le montant des différentes aides dont vous pouvez prétendre. Aide de l’Anah, le CITE, prime énergie, Eco-prêt à taux zéro, Ma Prime Rénove… Découvrez ces nombreuses aides financières qui vous permettent de financer vos travaux de rénovation énergétique.

Aide rénovation énergétique de l’Anah

L’agence nationale de l’habitat ou Anah octroie une subvention pour financer les travaux de rénovation énergétique. Il s’agit d’aides financières allouées aux propriétaires occupants ou aux propriétaires-bailleurs ou encore au syndicat des copropriétaires. Les principales conditions d’éligibilité à cette aide sont :

  • Elle s’adresse aux ménages en situation de précarité énergétique ou aux revenus modestes
  • Si vous êtes propriétaire occupant, le logement doit dater d’au moins 15 ans et correspond à votre résidence principale
  • Si vous êtes propriétaire bailleur, les occupants doivent avoir des revenus modestes
  • Les travaux de rénovation énergétique doivent apporter un gain énergétique minimum de 25 % (Habiter mieux sérénité)
  • Votre projet consiste à changer de système de chauffage ou à effectuer des travaux d’isolation des murs ou d’isolation des combles (Habiter mieux agilité)

Aide à la rénovation énergétique : Primes énergie

Les primes énergies sont des primes accordées à ceux qui achètent des équipements pour réaliser un projet de rénovation énergétique. Cette aide à la rénovation énergétique est offerte par les fournisseurs d’énergie dans le cadre des Certificats d’Economie d’Energie (CEE). Les dépenses éligibles concernent les installations permettant de faire des économies d’énergie. Le remplacement d’équipements de chauffage au charbon, au fioul ou au gaz par des équipements utilisant de l’énergie renouvelable entrent également dans ce cadre.

La prime énergie est octroyée en fonction de certains plafonds de ressources évaluées selon le niveau fiscal de référence de l’année précédente à la demande. De plus, seules les installations réalisées par un professionnel Reconnu Garanti Environnement (RGE) peuvent bénéficier d’une prime “Coup de pouce économies énergie”.

Aide rénovation énergétique : Eco-prêt à taux zéro

L’éco-prêt à taux zéro (Eco PTZ) est un prêt dont les intérêts sont payés par l’état pour financer vos travaux de rénovation énergétique. Il s’agit d’un excellent moyen de répartir dans les temps le montant des dépenses de vos projets de rénovation. Le montant maximal octroyé est compris entre 7 000 € et 30 000 € en fonction du bouquet de travaux. La durée de remboursement peut être étendue jusqu’à 15 ans. Vous pouvez cumuler l’eco PTZ avec d’autres aides pour réduire au minimum votre investissement.

Le PTZ est disponible jusqu’en décembre 2021 sans condition de niveau de revenu. Cependant, les travaux doivent viser une amélioration de la performance énergétique globale de votre habitation. Les travaux d’isolation et les installations d’équipements de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire font partie des travaux éligibles.

Aide à la rénovation énergétique : Crédit d’impôt

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) est octroyé aux ménages dont le revenu fiscal de l’année précédente à la dépense dépasse un certain montant. En revanche, les ménages modestes peuvent effectuer une demande de subvention MaPrimeRénov.

Le propriétaire occupant peut bénéficier de cette aide sous condition de faire réaliser les travaux par un professionnel qualifié RGE. Par ailleurs, il doit s’agir d’une habitation principale achevée depuis plus de 2 ans. L’acquisition de certains appareils de chauffage et d’eau chaude sanitaire tels que la pompe à chaleur et le chauffe-eau solaire sont éligibles au crédit d’impôt. Les travaux d’isolation thermique des parois opaques et des parois vitrées sont également concernés. Vous pouvez prétendre également à un CITE si vous effectuez un diagnostic de performance énergétique ou un audit énergétique.

Liens vers nos partenaires :

https://www.maprimerenov.gouv.fr/

https://www.faire.gouv.fr/

https://www.renover-malin.fr/prime-eco-logis-91

https://www.prime-energie-edf.fr/

https://www.economie.gouv.fr/particuliers/credit-impot-transition-energetique-cite

https://www.economie.gouv.fr/particuliers/prime-renovation-energetique