Chauffage

Quel chauffage choisir ? La réponse à cette question dépend de plusieurs facteurs notamment votre objectif d’efficacité énergétique, vos besoins en eau chaude et aussi votre budget. Privilégiez-vous une source d’énergie particulière : énergie électrique, énergie aérothermique, énergie géothermique renouvelable, énergie solaire… Il faut tenir compte des spécificités de votre habitation : la surface à chauffer, l’entrée d’air et le système de ventilation. Tous ces facteurs doivent être pris en compte pour avoir la meilleure solution de chauffage.

Les différents générateurs de chauffage

Il existe de nombreux moyens pour réchauffer l’air ambiant dans un logement ou encore produire de l’eau chaude sanitaire. En général ce sont les systèmes qui utilisent de l’eau de chauffage qui requièrent un circuit de chauffage central.

  • Le poêle à granulés de bois est la solution la plus économique et la plus abordable car il utilise du bois comme combustible. Cependant, son installation nécessite un conduit d’évacuation de fumée et n’est pas adaptée à une habitation en ville.
  • La chaudière à granulés de bois est alimentée par du bois recompacté ou pellet. Elle nécessite plus d’espace et doit être reliée à un circuit de chauffage central.
  • La chaudière à condensation utilise le gaz de ville comme combustible. Le système condensateur permet de refroidir la fumée tout en récupérant la chaleur. Elle nécessite deux conduits d’évacuation pour rejeter l’air et l’eau.
  • La chaudière à basse-température est plus économique qu’une chaudière gaz classique. Elle peut être reliée à des radiateurs ou à un sol chauffant.
  • Les pompes à chaleur utilisent l’énergie gratuite fournie par la nature (eau, air, terre) pour chauffer l’air ambiant et le ballon d’eau.

Les différents types d’émetteurs de chauffage

Les générateurs sont indissociables aux émetteurs de chaleur. Les vecteurs de chaleur qui permettent concrètement d’avoir une pièce chauffée sont également variés. Il s’agit principalement d’échangeurs thermiques qui transmettent la chaleur apportée par le fluide frigorigène ou par effet joule.

Un ventilo-convecteur permet de diffuser la chaleur dans l’air ambiant. Les radiateurs électriques sont également des convecteurs car ils brassent l’air. Par contre, un radiateur classique, ou radiateur haute température ou radiateur basse-température, agit comme un panneau rayonnant. Le sol chauffant constitue un excellent moyen de diffusion de chaleur en faisant circuler de l’eau chaude dans les tuyaux sous le plancher.

Avant de choisir un système de chauffage, il est nécessaire de vérifier la compatibilité de raccordement entre le générateur et l’émetteur.  Par exemple, les pompes à chaleur peuvent être raccordées avec un radiateur, un plancher chauffant et un console de chauffage. Certains modèles de pompe à chaleur sont reliées à un ballon thermodynamique pour produire de l’ECS.

La pompe à chaleur : une solution de chauffage économique et écologique

La PAC est principalement disponible sous 3 versions :

  • La pompe à chaleur air air sert à récupérer les calories de l’air extérieur pour les déverser dans l’air intérieur. La chaleur est diffusée à travers un ventilo-convecteur, un radiateur ou un plancher chauffant.
  • La pompe à chaleur air eau : Son principe de fonctionnement est similaire à la PAC air air à la différence près que la chaleur récupérée sert à chauffer l’eau du circuit. Ainsi, elle peut servir à la production d’eau chaude et au chauffage.
  • La pompe à chaleur géothermique : Elle extrait les calories du sol grâce à un réseau de captage. La chaleur est transférée au chauffage central par l’intermédiaire du fluide caloporteur.

La pompe à chaleur réduit la consommation électrique au tiers car l’énergie électrique sert seulement à faire tourner le compresseur. Quant à la chaleur, elle est produite par aérothermie. Autrement dit, votre facture d’électricité est divisée par trois après l’installation d’un chauffe-eau thermodynamique et d’une pompe à chaleur.