Pompe à chaleur Air Air

La pompe à chaleur est le meilleur dispositif de chauffage pour remplacer la chaudière fioul. Elle présente de nombreux avantages économiques et écologiques grâce à son coefficient de performance élevé.  Les solutions de chauffage sont variées : pompe à chaleur air-air, pompe à chaleur air-eau, pompe à chaleur géothermique, pompes à chaleur Mitsubishi, Hitachi, Daikin…

La pompe à chaleur air air permet d’exploiter l’énergie gratuite fournie par l’environnement pour chauffer l’air ambiant de votre maison. Elle permet de réduire au tiers la facture énergétique relative au chauffage tout en procurant un confort thermique optimal. Tous les types de pompes à chaleur : air air, air eau ou géothermique sont des matériels indispensables pour réussir une rénovation énergétique. Voici toutes les informations nécessaires pour basculer vers un système de chauffage plus économique et écologique. 

Fonctionnement des pompes à chaleur air air

La pompe à chaleur air air capte les calories de l’air extérieur pour les restituer à travers l’air intérieur. Équipée d’un système thermodynamique, son principe de fonctionnement est similaire à un réfrigérateur. En revanche, la PAC air air a besoin de deux unités. L’unité extérieure sert à puiser les calories et l’unité intérieure permet de diffuser la chaleur au sein du logement. 

Le fluide caloporteur circulant dans le système de pompe à chaleur joue le rôle de messager de chaleur. Il reçoit la chaleur apportée par l’air extérieur et se transforme à l’état gazeux au sein de l’évaporateur. Il passe ensuite dans le compresseur qui ajoute sa pression pour obtenir un réfrigérant de haute température et de haute pression. Il transfère toute cette énergie au ventilo-convecteur. Enfin, la température du fluide frigorigène chute et il retrouve son état liquide initial en passant par le détendeur. Ce qui lui permet de reprendre le cycle thermodynamique.

Les avantages des pompes à chaleur air air

La PAC air air est un mode de chauffage économique et rentable. Toutefois, le prix des pompes à chaleur air air est plus cher que celui d’une chaudière classique. Cependant, l’investissement est amorti en quelques années seulement, car elle permet de diviser par 3 votre facture de chauffage. En effet, en consommant 1 Kwh d’énergie électrique, une PAC produit 3 Kwh d’énergie thermique. Autrement dit, vous payez seulement le tiers de votre chauffage à travers la consommation électrique.

Cette économie d’énergie représente également un avantage écologique. Avec une énergie restituée supérieure à l’énergie consommée, la pompe à chaleur aérothermique dispose d’une efficacité énergétique élevée. L’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (Ademe) préconise le choix d’un PAC qui a au minimum un coefficient de performance de 3.  Ainsi, il est important de vérifier le COP d’une PAC air avant de l’acheter pour une solution économique et respectueuse de l’environnement.

Un PAC réversible vous permet d’avoir deux installations : le chauffage et la climatisation pour le prix d’un. Par ailleurs, il est possible de réduire le coût d’acquisition grâce à des aides financières octroyées par la région, le département ou l’Anah. Le propriétaire peut également bénéficier d’une prime énergie après l’installation d’une pompe à chaleur.

Pompes à chaleur air air : installation

Installer une pompe à chaleur est facile parce qu’elle ne nécessite pas de circuit de chauffage central. Il suffit d’un espace extérieur aéré : un jardin ou une cour pour mettre en place l’unité extérieure. Chaque pièce nécessite une ou 2 unités intérieures selon la surface, à installer prêt d’une ouverture. En général, l’unité intérieure est un ventilo-convecteur mais il peut s’agir aussi d’autres émetteurs de chauffage comme un radiateur, une console chauffage ou un plancher chauffant. La jonction entre les différents éléments est assurée par une liaison frigorifique. Pour assurer la qualité de l’installation, il est conseillé de faire appel à un installateur professionnel.

Même avec une très basse température extérieure (-5 °C, -10 °C et même -20 °C), le PAC air air est fonctionnel. Toutefois, il est judicieux d’avoir un radiateur électrique comme chauffage d’appoint en cas de grand froid.